MIII 1: Nietzsche et le retour éternel. Une nouvelle recherche généalogique et philosophique

Angelo Marinucci, Luca Crescenzi

Resumo


Les nouvelles sources scientifique du retour éternel, découvertes par le professeur Luca Crescenzi et moi, imposent de réexaminer de façon nouvelle la relation entre la liberté et le déterminisme dans la philosophie de Nietzsche. À partir de la lecture de « Die sieben  Welträtsel » de Du Bois-Reymond, Nietzsche abandonne le déterminisme laplacien et introduit l'idée de liberté dans sa pensée. L'élément décisif est la réproposition du débat scientifique à propos de déterminisme et liberté (1880-1883). Les scientistes avaient introduit la possibilité de la liberté dans la nature d'une perspective mathématique et physique. L’élaboration du retour éternel montre l’intéresse de Nietzsche pour ce débat. L’actuelle interprétation affirme qu'il existe une continuité entre le retour éternel et le déterminisme présenté chez « Humain, trop humain ». Le problème est : si la pensée de Nietzsche est déterministe, pourquoi, après du 1881, Nietzsche a décidé de créer Zarathustra ou de n'écrire que sur l'éthique et l'esthétique ? Nous montrons la manière dans laquelle il est possible de concevoir l'idée de la liberté dans la pensée de Nietzsche.


Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Os números da Revista Estudos Nietzsche referentes aos anos de 2010 a 2014 encontram-se no Site: Estudos Nietzsche - PUC/PR